Comment assurer un auto-entrepreneur ?

Publié le : 01 juin 20223 mins de lecture

Au moment où vous choisissez de devenir un travailleur indépendant, vous optez pour un statut individuel. Cela implique une responsabilité vis-à-vis des dommages causés dans le cadre des activités professionnelles. Afin de protéger son entreprise et ses actifs, il est fortement conseillé, voire obligatoire, de contracter une assurance professionnelle. 

Les assurances des biens professionnels contre les risques divers

Exercer ses activités dans un emplacement spécifique requiert la souscription à une assurance pour son local professionnel. La garantie multirisque sinistre assure la réparation ou la substitution de son matériel après un sinistre. Ainsi, cette assurance indemnise les auto-entrepreneurs en cas de vol, vandalisme, incendie, inondation ou bien d’autres encore. De nombreux micro-entrepreneurs opèrent à domicile, du moins au début. Si tel est le cas, il faut noter que l’assurance habitation ou MRH ne couvre pas les sinistres qui peuvent découler de ses activités professionnelles ou de l’indemnisation des équipements de travail. De ce fait, afin de sécuriser ses équipements auto-entrepreneur, des garanties complémentaires doivent être apportées sur le contrat MRH ou des contrats spécifiques.

La garantie perte d’exploitation pour restreindre les impacts financiers

Souscrire une assurance contre les risques multiples ne peut pas tout couvrir. Elle couvre certainement les dommages à vos matériels, mais n’inclut pas les pertes financières dues à l’incapacité de travail. Pour s’en assurer et se garantir d’être indemnisé lors du remplacement de ses matériels, il est impératif de contracter une garantie perte d’exploitation. Cette assurance professionnelle peut être contractée sous forme d’une garantie multirisque facultative ou au travers d’autres contrats d’assurance. Elle limite grandement l’impact financier d’un sinistre par le biais d’une indemnisation.

L’incontournable responsabilité civile professionnelle 

Excepté dans quelques cas rares, l’assurance professionnelle civile est quasiment indispensable. Semblable à la responsabilité civile personnelle couvrant les dommages causés à autrui dans la vie de tous les jours, celle de la version professionnelle assure tous les dommages causés aux tiers lors d’une prestation de services. Entre autres, si l’un de vos produits a causé de la blessure à l’un de vos clients, l’assurance lui indemnisera via la prise en charge de ses soins médicaux. Enfin, si vous voyagez beaucoup ou transportez du matériel de valeur, la souscription à une assurance auto pour votre micro-entreprise est indispensable même si cela n’est pas inclus dans les obligations d’assurance d’un auto-entrepreneur. En fait, si un accident survient, l’assurance couvre les dommages subis par le véhicule, ainsi que ce que les marchandises transportées à ce moment-là.

Comment dénicher le meilleur contrat RC PRO ?
Responsabilité civile professionnelle : que couvre-telle ?

Plan du site