Comment assurer un bateau de plaisance ?

Publié le : 30 juillet 20223 mins de lecture

Comme tout autre véhicule, un bateau doit être assuré. Toujours en parlant d’assurance, un bateau de plaisance a sa propre procédure à suivre. Généralement, le permis reconnu à un bateau est un permis attribué à son propriétaire de conduire tels ou tels bateaux motorisés. Il est, pour autant, délivré par les administrations compétentes. Les instructions pratiques et théoriques s’effectuent sous l’encadrement des formateurs approuvés qu’on appelle moniteurs- bateaux- écoles.

Différence entre permis pour automobiles et permis pour navires

Il faut souligner qu’il y a une importante différence entre les permis de conduire attribués aux automobilistes et ceux accordés aux conducteur de navires motorisés. Bien que la règle de fonctionnement paraît similaire, ce sont deux permis bien distincts l’un de l’autre. Le concept n’est d’ailleurs pas le même. Pour les navires, exemple les bateaux de plaisance, l’initiation est braquée sur les responsabilités personnelles du capitaine de bord, sur sa capacité en tant que décideur dans un bâtiment, ainsi que sur son autonomie. Si vous décrochez une licence pour pouvoir conduire un bateau ou d’autres véhicules nautiques, vous aurez inéluctablement une responsabilité en matière civile. Cette certification ne sera valide que durant la pratique de batellerie de plaisance. A propos du prix d’assurance bateau, nombreux sont les assureurs qui proposent des traités de responsabilité en matière civile, spécifiquement pour les navigations de plaisance.

Assurance corps du navire

Vous avez le plein droit de ne consentir de garantie en matière civile que pendant la période d’utilisation de votre bateau. A titre d’exemple, lors de votre vacance d’été. Mais, qu’est-ce qu’une assurance corps de navires ? C’est un contrat ayant la forme d’un package. Elle couvre plusieurs garanties telles que la destruction ou la perte de votre bateau de plaisance lors d’un incendie ou à cause d’une tempête. Elle garantit également le vol par effraction des équipements du bateau ou même le vol de votre navire.

Les assurances en options

Outre les garanties fondamentales inscrites dans la police d’assurance relative au corps du navire, vous êtes libre de souscrire des options subsidiaires. La garantie assistance à des personnes de navigation n’est pas régulièrement admise dans ce qu’on appelle assurance corps du navire. Si jamais un accident sur mer impliquerait l’intervention des sauveteurs, l’assurance souscrite au préalable par la victime se tournerait probablement vers vous afin de régler tous les frais d’évacuation. Le navire se remorquerait pour cause de mauvais temps ou pour cause d’avarie. Ainsi, le bateau remorqueur aura le plein droit de faire une réclamation relative à l’indemnité au propriétaire du navire.

Comment faire jouer la garantie dommage ouvrage ?
Comment est-on couvert si l’on est en télétravail ?

Plan du site